Question
   
questions reponses
   
Quand vacciner mon chien ou mon chat ? Dès l'âge de 8 à 9 semaines.  Pour les chats, 2 vaccins à 3 semaines d'intervalle puis 1 rappel 1 an plus tard / Pour les chiens, 2 à 3 vaccins à 4 semaines d'intervalle puis 1 rappel 1 an plus tard sont nécessaires pour l'immunité de base. 1 Rappel ensuite chaque année.
Est-ce utile de vacciner mon chien ? Oui. Les maladies contre lesquelles nous vaccinons existent en Suisse. En effet, votre animal risque donc de les contracter et de tomber malade, parfois gravement, s'il n'est pas vacciné.
Contre quelles maladies vaccine-t-on mon chien ? Maladie de Carré, Hépatite contagieuse canine, Parvovirose, Leptospirose et Toux du chenil. Le vaccin contre la rage n'est, pour l'instant, utile que si vous allez à l'étranger.
Est-ce utile de vacciner mon chat ? Oui, mais pas nécessairement pour tout. Un chat d'appartement qui n'a pas de contact direct avec d'autres chats n'a pas besoin d'être vacciné contre la leucose. Par contre, il devrait être vacciné contre le typhus, la calicivirose et la rhinotrachéite (Coryza) qui sont trois maladies très tenaces que nos chaussures peuvent véhiculer, par exemple. Certaines chatteries exigent le vaccin contre la leucose ou au minimum que le chat soit testé négatif. Pour les chats d'élevage et la vaccination de base des chatons, nous conseillons de les vacciner en plus contre la Chlamydiose.
Contre quelles maladies vaccine-t-on mon chat ? Typhus, Calicivirose, Rhinotrachéite (Coryza), Leucose et Chlamydiose. Le vaccin contre la rage n'est, pour l'instant, utile que si vous allez à l'étranger.
Quand vermifuger mon chien ou mon chat ? Dès l'âge de 2 semaines. Une fois par mois jusqu'à l'âge de 6 mois puis au besoin, généralement 4x/an.
Quand utiliser l'anti-puces / anti-tiques chez mon chien ou mon chat ? Les puces peuvent coloniser votre animal toute l'année ! L'activité des puces et des tiques est plus élevée de février à novembre. Il faudrait dans tous les cas traiter votre animal durant cette période au minimum. Ainsi, vous protégez également votre intérieur d'une infestation.
Je pars en vacances dans l'Union Européenne avec mon chien, mon chat ou mon furet A titre indicatif : En ce qui concerne la France, par exemple, pour un chien adulte, il faudra que cet animal ait un passeport, un vaccin contre la rage valide effectué au minimum 21 jours avant le départ et une puce électronique.
Petit pense-bête de l'OVF à votre intention : Pense-Bête.
En fonction de l'âge de votre animal et du lieu où vous allez, d'autres dispositions devront être prises. Renseignez-vous assez à l'avance auprès de l'O
ffice Vétérinaire Fédéral (OVF) où tout est clairement expliqué, ou sur le site internet de l'Union Européenne.
Si votre animal a la queue ou les oreilles coupées, il vous faut contacter le vétérinaire cantonal pour le retour de votre animal en Suisse.
Pour les dispositions particulières (vermifuge contre l'Echinococcose, p.ex) : OVF

Nous déconseillons le départ en vacances avec un animal âgé de moins de 3 mois. Ces animaux viennent en général de recevoir un vaccin et subissent en plus le stress du voyage, ils risquent de tomber malade. Nous ne pouvons que vous conseiller d'adopter un animal à votre retour de vacances.
Je pars en vacances hors de l'Union Européenne avec mon chien, mon chat ou mon furet Prenez vous-y très à l'avance !
Petit pense-bête de l'OVF à votre intention : Pense-Bête.
Renseignez-vous pour les modalités d'entrée dans le pays choisi et pour les modalités de retour en Suisse !
Pour l'aller : Le meilleur moyen est de contacter le consulat ou l'ambassade du pays dans lequel vous désirez séjourner : Lien.
Pour le retour : Renseigner-vous à l'Office Vétérinaire Fédéral pour les modalité de retour.
En effet, si votre animal n'est pas en règle, il risque de ne pas pouvoir partir en voyage, de ne pas pouvoir revenir en Suisse ou il risque d'être mis sous quarantaine pendant plus d'un mois !
C'est à vous d'entreprendre toutes les démarches nécessaires et de transmettre à la vétérinaire ce que votre animal a besoin pour que vous ne soyez pas coincés à la douane.
   
   
Ces conseils vous sont transmis à titre indicatif en date du mois de mars 2012 et ils ne constituent en aucune façon une base légale.